Les « petits mondes » universitaires dans la globalisation

Synthèse + bibliographie - Les « petits mondes » universitaires dans la globalisation : en 1984, dans Un tout petit monde, David Lodge mettait en lumière le campus global que formaient les réseaux de chercheurs à travers la planète (…) Le quotidien de la grande majorité des universitaires restait pourtant alors marqué par les réalités nationales, sauf pour quelques brillants scientifiques rompus aux colloques internationaux et pour quelques autres suspectés d’user et abuser des charmes du « tourisme universitaire ». Vingt ans après (…) la globalisation semble devenue l’horizon incontournable de l’enseignement supérieur (…) Après « Erasmus », le « Processus de Bologne » ou le « classement de Shanghai » sont devenus des concepts familiers pour l’ensemble des acteurs universitaires. Comment les recherches se positionnent-elles face à ces processus et quel éclairage peuvent-elles nous apporter sur cette globalisation de l’enseignement supérieur ? Quelles sont les parts réelles du « national » et de « l’international » dans les évolutions du pilotage des universités, de la profession universitaire ou encore dans le développement des droits de scolarité ? À travers une sélection d’articles, d’ouvrages et de rapports récents, ce dossier vous propose de faire le point sur ces questions au niveau français et international (http://www.inrp.fr/vst/LettreVST/29-septembre-2007.php) (version pdf en ligne http://www.inrp.fr/vst/LettreVST/pdf/29_septembre2007.pdf)