Opinion - L’excellence de la recherche ou la recherche de l’excellence

Les premiers retours des appels d’offre « investissements d’avenir » (nouveau nom du grand emprunt) concernant la recherche publique font s’interroger la communauté universitaire sur l’existence d’une véritable stratégie au sein du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. (…) Le flou concernant les critères de sélection des 100 Labex retenus, faisant la part belle à divers lobbyings (aménagement du territoire, mandarinats tenaces, redécoupage arbitraire de laboratoires), montre que l’« excellence » est une notion qui se prête mal à un tel pilotage à vue. Pire : on peut craindre que cette politique ne soit une tentative délibérée de déstabilisation de l’ensemble du système de recherche, uniquement dans le but de faire bouger ce milieu supposé irréformable (…) (http://www.lepost.fr/article/2011/05/24/2504456_l-excellence-de-la-recherche-ou-la-recherche-de-l-excellence.html)